Dernière actualité :

Fête de l'Europe

22 Mai 2019
Actualités
  • Fête de l'Europe
L'heure des remerciements à tous les acteurs de cette 30eme Fête de l'Europe qui, malgré un samedi pluvieux en journée, s'est révélée être un très gros succès.
Merci aux organisateurs, - la Ville de Creutzwald avec son 2S2C au complet orchestrant la manifestation et Fabrice Fisch en maître de cérémonie, le Syndicat d'Initiative avec à sa tête Gabrielle Frey, le service technique et ses hommes de terrain qui ont assuré la logistique et les moyens techniques, de jour comme de nuit pour, entre autres, monter et installer les chalets et construire ce restaurant géant à ciel ouvert, un village éphémère au coeur de la Ville, la communication dont le graphiste talentueux a fait la part belle à des visuels inédits,- au Conseil Municipal qui rend possible cet événement incontournable, à la complicité des imprimeurs locaux qui savent tirer plus vite que leur ombre, aux concepteurs des superbes kakemonos suspendus dans les airs, à tous les partenaires de l'opération, Énes bien-sûr, Énes qui s'est perché bien haut pour discipliner les fameux kakemonos charriés par un Eole bien trop frippon, CVS (où vous pourrez retrouver les images de la fête), Anim'Afffaifes et David Fabien qui se sont relayés pour assurer une formidable animation non stop, France Bleu, le Clos des Délices pour le cadeau offert au gagnant du jeu, le Républicain Lorrain pour son car podium ; merci aux talentueux artistes de rue, aux musiciens qui ont investi les scènes et les pavés durant ces trois jours et, bien entendu, à toutes les associations et aux commerçants qui ont pris part à cet événement festif qui fait la fierté de notre commune et le bonheur de nos estomacs gourmands.
Enfin, comme l'a souligné Jean-Luc Wozniak, Maire de Creutzwald, cette 30eme édition, c'était simplement Fab...uleux !
Et pour finir, nous adressons un clin d'oeil tout particulier à Philippe Jacques d'Enes Creutzwald qui a réalisé le jeu Quiz et le montage vidéo diffusé sur écran au coeur de la fête.
Sérieusement blessé le soir de l'inauguration lors d'une lourde chute durant le tournage de la fête, il restera immobilisé un bon moment, le temps de sa convalescence.
Merci à toi Philippe ! Nous te souhaitons un prompt rétablissement et espérons ton retour le plus rapide possible parmi nous.
On a rangé les chalets, remisé les marmites et les cantines, replié les chapiteaux et la nuit a englouti les restes de frénésie jonchés ici et là. Dans un ultime brouhaha familier mêlant le ballet des chariots élévateurs aux balais mécaniques, du coucher du soleil au lever du jour, les hommes ont rendu à la Ville la sérénité des lendemains de fête. Et, sur la place du marché, les derniers marquages au sol encore visibles nous donnent rendez-vous l'année prochaine, même place, même jour, même heure.